Cannes 2018 : Sauvage ou le droit du plus faible

Sauvage l’est vraiment quand il glisse dans la fluidité de son récit des tourbillons troublants : un plan cul sur fond de fausse visite médicale ; le repos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *